N'en déplaise aux zoophiles amateurs de mustélidés à livrée grise et rayures façon pyjama monacal noir et blanc, voilà bien longtemps que je ne me rase plus le visage en compagnie d'un blaireau.

Récemment, fort d'une idée qui me tenait à cœur de ne pas me fendre d'une tête affûtée (et non pas fendre un cœur qui me tenait tête!) pour mon rasoir Philips qui m'aurait coûté un bras, je me mis au rasage manuel.

J'accomplis ce petit rituel sous la douche, profitant de l'extrême douceur et de la délicatesse naturelle de mon épiderme facial au moment où il est aspergé d'eau fraîche pour en délimiter les contours et en débarrasser le poil qui, l'âge aidant, croît d'une couleur proche du mammifère cité plus haut!

 

Le dernier cri qui tombe pile poil

Nonobstant, je ne rechigne pas à m'équiper non plus du dernier cri technologique en matière de coupe poil et c'est à la faveur d'une inscription à un test in situ et in natura sur le site TRND, que je me vis retenu à nouveau parmi les chanceux qui auront la possibilité de recevoir un exemplaire du système dépilatoire qui nous occupe, j'ai nommé le '''BRAUN Series 9 9095cc'''.

En matière de bagnole, je me suis laissé dire que CC était l'acronyme de Coupé Cabriolet, chez BRAUN, je n'ai aucune idée de ce que ces deux lettres veulent dire. Pour plus de détails je vous invite du reste à consulter la notice du fabricant et sa présentation technique uniquement rédigée dans la langue de Shakespeare à l'heure où nous mettrons sous presse. Pour une raison que je ne m'explique pas, la version française du site n'est pas aussi complète que la version originale non sous-titrée. En effet les présentations des Series BRAUN s'arrêtent au numéro 7 alors même que le modèle reçu est un pur représentant de la Serie 9! Allez comprendre... Enfin, on va pas chercher des poils aux oeufs!


Bon passons sur les détails techniques pour la phase de test in situ.

J'ai toujours voulu, depuis que mon visage s'est couvert d'un duvet pubescent (à l'âge où l'on s'émouvait des moindres pages arborant les soutien-gorges et les slips à col roulé dans les catalogues des 3 cuisses) tester les grilles de rasage de chez Braun...
Il aura fallu que j'attende l'âge mûr ou presque pour que mon voeu soit exaucé!

J'avais dans l'idée que le système de rasage de chez les Teutons valait mieux que celui des Bataves. Je ne sais pas d'où je tenais cette certitude mais il s'avère, après test sur mon épiderme, qu'elle est exacte.


Peut-être sont-ce les 10.000 microvibrations ou les 40.000 actions de coupe transversales de la technologie Syncrosonic réparties sur les 4 éléments de coupe du bestiau qui assurent une telle efficacité mais le résultat est là... je suis rasé d'aussi près qu'un bon vieux coupe choux et d'un peu de mousse ou de gel à raser.

La partie la plus délicate est souvent le cou sous le menton et les côtés. D'ordinaire, on s'escagasse la peau du cou (j'ai dit du cou...) et on ressort d'une session de rasage électrique avec la peau à vif et des rougeurs bigrement pénibles. Là encore, point d'arnaque, la technologie pare à tous les soucis avant qu'ils n'apparaissent et la tondeuse Hyper lift and cut conçue pour redresser les poils sur la peau du cou et du menton fait son office et capture les poils sans tiraillement et sans coup férir!

Où qu'ils soient et quels que soient leurs sens de pousse, tous les poils y passent et la grille optifoil assure un rasage de très près tout à fait convainquant.

Vous n'avez pas été sans remarquer la gueule parfaitement carrée des types qui font la pub pour les rasoirs, c'est à se demander si ces gus ne sont pas castés exprès parce qu'ils ont un visage taillé à la serpe et au hachoir à viande. Là encore, bien que j'ai un visage moins anguleux que la plupart de ces types (on ne me traite pas d'angulé merci!), le système breveté flexible lit parfaitement les contours de votre visage et adapte la coupe ... au poil près!

La firme originaire d'Outre-Rhin (mais battant pavillon Yankee depuis quelques années en ce qui concerne les rasoirs...) aurait pu en rester là et se contenter d'un satisfecit confortable sur la partie rasage et ça aurait déjà été une bien belle leçon d'efficacité!

MAIS on tape dans la surenchère (au vu du prix à débourser pour acquérir le joujou du reste on pourrait se douter qu'il y a un petit plus!!!) avec ce modèle High-Tech et design (c'est une des constantes des concepteurs de la marque depuis des lustres) avec quelques belles réalisations techniques et un entretien programmé et programmable de l'appareil.

En effet, non seulement le Braun Series 9 9050cc est rechargeable et donc sans fil...mais il est absolument waterproof (notez que je n'ai pas testé l'immersion complète jusqu'à 5 mètres comme la notice le vente). Il peut être manipulé et nettoyé à grande eau.

Qui plus est son tableau de bord affiche un beau design épuré et résolument moderne avec tout un tas de diodes luminescentes qui signale la charge restante, la nécessité de mettre l'appareil en mode "entretien" pour assurer un niveau d'hygiène optimal.

Le "pilotage" est assez intuitif, l'ergonomie agréable et la maniabilité tout à fait étudiée pour faire du rasage un moment de soin sans stress et aux résultats assurés et fiables.


A poil .... et au bain!


Pour la phase optimisation de l'hygiène de ce beau Braun ainsi que pour la recharge de l’appareil il convient de le disposer dans sa station Clean&Charge. Une base à brancher sur le secteur sert de réceptacle au rasoir lui-même. C'est par un voyant situé sur la façade avant du rasoir que l'on nous signale que celui-ci doit être "nettoyé". En gros il faut savoir que le rasoir considère comme une bonne idée d'être ainsi dorloté après chaque utilisation. J'ai comme le sentiment que ce truc est programmé pour signaler qu'il est sale tout le temps pour nous faire un peu consommer les produits dérivés mais bon...

Une fois installé dans son logement, le statut hygiénique de la bête est analysé et indiqué sur la zone d'affichage de la base. Après avoir enfilé la cartouche de nettoyage (qui contient une solution alcoolisée à base d'éthanol et d'isopropanol et de produits lubrifiants) dans son logement par l'arrière, (les spécialistes de l'enfilage de cartouche dans le cul apprécieront ce détail), il suffit d'une pression sur le bouton situé sous l'indicateur d'affichage pour lancer le programme de nettoyage et d'hygiène.

Pendant trois minutes environ, le système nettoie le rasoir et vient ensuite un temps de "séchage" actif d'une quarantaine de minutes qui fonctionne avec un ventilateur probablement bien caché dans la structure de la base.

Si l'on s'en tient aux recommandations édictées par le mode d'emploi fourni, il conviendrait de changer la cartouche de nettoyage toutes les 4 semaines environ... à un prix (sur amazon ) qui oscille entre 22 et 38 euros pour un pack de 3 ou 4 cartouches, ça nous met un entretien mensuel du biniou aux alentours de 5 à 10 euros selon les fournisseurs!! Pas mal pour un bijou sur lequel il faut déjà aligner près de 300 euros au départ non?

Sans compter que la cassette de rasage doit, elle, être changée tous les 18 mois "pour conserver la performance maximale de votre rasoir"... qu'il dit le constructeur!!! Là encore il faut délier les cordons de la bourse et sortir du liquide... à hauteur d'à peu près la même somme...

Au final, la mise de fond pour "l'entretien" du bazar n'est pas négligeable du tout et mieux vaut y songer avant que de sauter le pas et s'équiper d'un joujou de cette qualité.


Les "à coté" non négligeables:

En plus de sa "station de lavage", l'appareil est fourni avec une jolie petite housse de transport coquée et rigide donc, et est aussi muni d'une mini tondeuse escamotable qui peut servir à égaliser les pattes ou tailler les favoris selon son bon vouloir.

 


Et donc


@ mon sens, ce genre de rasoir est d'une infinie précision dans le rasage, d'une très agréable maniabilité et d'une simplicité technique appréciable.
Mieux vaut cependant réfléchir à l'achat à toutes les dépenses connexes que ce genre d'appareil ne manquera pas de générer et y être préparer pécuniairement et psychologiquement. Quoi qu'il en soit, quand on songe au prix d'une lame de rasoir même achetées par Pack de 8 comme la plupart des marques les proposent, il revient relativement cher d'entretenir un visage exempt de pwals!! Ce pack design et moderne ravira les hommes exigeants sur la qualité, soucieux de posséder un appareil fiable et efficace et dont les performances techniques et sanitaires sont sans conteste du plus haut niveau sur le marché.

C'est un achat à réfléchir, à l'approche de la fête des pères par exemple et cela constituera sans nul doute un très très beau cadeau!


Sur ce, je vous laisse, il faut que je me rase...


Chrispix, rasé de près, pas trop rasoir...