DSCN6734LE PONT DU DIABLE: du haut de  ces tours 700 ans vous contemplent!

DSCN6744

Construit au début du XIV siècle au cours des guerres franco-anglaises, le pont Valentré, par lequel on pénètre toujours dans la ville de Cahors mais uniquement à pied, constitue un exemple rare d’architecture militaire française de cette époque, et reste l'un des plus beaux ponts fortifiés du Moyen Âge encore visible. Vous n'aurez pas à le chercher longtemps tant il est vrai que ce véritable symbole de la ville dont il est aussi un des fleurons touristiques, est indiqué sur toutes les pancartes et les panneaux de signalisation. Au cas où vous vous perdriez, suivez donc le lit du fleuve, le pont normalement devrait se trouver dessus. Allez je suis pas chien je vous mets un petit plan comme ça vous aurez l'air moins perdu!

plan_cahors_pt

Si la visite guidée vous tente vous pouvez toujours vous adresser à l'office de tourisme de la ville pour bénéficier de leurs services, si vous préférez vous la joeur "solo" pas de problème, l'accès au site est entièrement gratuit bien entendu.

DSCN6727

Son édification fut décidée par les Consuls de la ville en 1306, et des documents attestent que la première pierre fut posée le 17 juin 1308. C'est un pont résolument défensif quasi-parfait, si dissuasif que même les Anglais ne l’attaquèrent pas c'est dire! Il était destiné à défendre la ville des attaques venant du sud.


DSCN6743

 

DSCN6754

DSCN6729

De forme légèrement bombée en son centre, il mesure 138 mètres de longs , et présente six grandes arches ogivales gothiques de 16,50 m qui sont restées dans un état de conservation parfaite, , avec des avant-becs crénelés, surmontées de trois tours carrées à créneaux et des mâchicoulis dominant l'eau de 40 mètres.
Deux barbacanes protégeaient son accès, mais celle du coté de la ville a disparue.

DSCN6747

DSCN6731

La construction devait entraîner la création d’un second axe commercial est-ouest, qui était jusqu’alors nord-sud. La ville subit ainsi une modification relativement importante et qui devait changer toute la cité. Une petite chapelle dédiée à la Vierge "veillait" autrefois sur la destinée du Pont mais on n'en garde aucune trace aujourd'hui
Il fut achevé en 1378.

DSCN6741

 

La légende du pont Valentré 

Les cadurciens qui connaissent la légende attachée à ce pont se plairont à vous en conter leur version.  Voici celle que j'ai appris à transmettre à mes amis de passage:

On raconte que la constuction qui s'éternisait depuis un demi siècle fit pactiser le maitre d'oeuvre avec le diable.

 

 


Satan s'engageait à faire accélérer la cadence des travaux en échange de l'âme de l'âme du commanditaire du pont une fois le dit pont terminé. Or donc, les
travaux se terminent et l'échéance arrivant à son terme. L'homme qui n'a guère envie finalement de livrer sa belle âme à Belzebuth, demande incidemment à ce dernier de lui quérir de l'eau pour ses ouvriers, dans un crible, à la fontaine des Chartreux toute proche...

 

DSCN6724

 

Comme il fallait s'y attendre, Satan ne put accéder à la demande, l'eau s'écoulant à chaque fois à travers les trous du crible avant qu'il ne puisse en faire la livraison! Et il perdit donc son pacte. Mais décidé à ne pas s'en laisser compter, il revient nuit après nuit, désceller la dernière pierre de la tour du milieu du pont, que les maçons remettent consciencieusement en place le lendemain!

 

En mémoire de cette légende, Paul Gout, architecte de la restauration du pont fera apposer en 1879 au sommet de la deuxième tour, dans la partie droite, une sculpture en pierre sur laquelle le petit démon semble accroché.

Voilà, en espérant que la visite vous a plu, n'oubliez pas le guide! Il serait quasiment "impensable" de passer un jour par Cahors sans vous arrêter admirer ce Pont Valentré, célèbre dans le Monde entier. Je vous laisse sur cette pensée et sur ce lien qui vous montrera le pont dans tous ces états, vieux qu'il est du haut de ses 700 ans, il fallait bien qu'on lui rendit hommage...